Main Content

Le goût des bonnes choses

À l’instar de plus de 300 exploitants agricoles, la famille Bugnon a décidé de participer au programme des bandes fleuries lancé par l’Union suisse des paysans. Cette démarche vise à sensibiliser les consommateurs aux actions entreprises par le milieu agricole en faveur de l’environnement.

« Je n’ai vraiment pas eu mon mot à dire ! », lance Steve Bugnon à sa femme Virginie lorsqu’on lui demande pourquoi sa famille a décidé de participer à l’action « La Suisse fleurit », initiée par l’Union suisse des paysans (USP) (lire encadré). Le regard mutin, l’agriculteur et viticulteur de Saint-Prex (VD) reconnaît qu’il aime bien taquiner son épouse. « Mais tu n’es quand même pas contre le fait de semer une bande fleurie ? », lui rétorque Virginie. Pantois, l’homme hausse les épaules et éclate d’un rire franc. On l’aura compris, la bonne humeur est au rendez-vous chez les Bugnon et c’est peut-être la raison pour laquelle on se sent tout de suite à l’aise.

Mais revenons aux bandes fleuries. Active au sein de l’USP, Virginie Bugnon a été très enthousiaste à l’idée de faire pousser des fleurs à l’entrée du domaine Bon-Boccard. « En tant que paysans, nous sommes souvent critiqués, explique la jeune quadragénaire. On nous reproche de ne rien faire pour la biodiversité. Avec cette action, j’avais envie de sensibiliser les consommateurs au fait que le monde agricole a évolué. » Pour ce faire, l’agricultrice a déjà commandé plusieurs sachets de semences auprès d’un distributeur de la région morgienne. 

Soucieux d’expliquer le monde agricole autrement

Située sur les hauteurs du village de Saint-Prex, l’exploitation familiale des Bugnon surplombe le lac Léman et offre un splendide panorama sur les Alpes. Depuis quatre générations, « nous cultivons des pommes de terre, du blé, du colza, des semences de maïs et des betteraves sucrières », explique Steve Bugnon. L’homme s’est associé à deux agriculteurs du village pour acquérir une autre exploitation qui sera entièrement biologique.

En parallèle à l’agriculture, les Bugnon possèdent également plusieurs cépages : Pinot noir, Chasselas, Doral, Chardonnay, Gamay, Gamaret, Garanoir et Merlot. La vendange est livrée, sur rendez-vous, à la Cave de la Côte, pour une vinification personnalisée des vins du domaine.

Au fil des années, les Bugnon ont su se diversifier avec la mise en place d’un service de vente directe. Sur leurs étals, ils proposent notamment du vin de leur domaine, de l’huile de colza, du jus de raisin, des pommes de terre, du pain et de la tresse faits maison.

Un brunch aux mille et une saveurs

Car s’il y a bien une chose qui caractérise les Bugnon, c’est le goût des bonnes choses. Depuis une dizaine d’années, Virginie s’est lancée dans l’organisation du brunch du 1er Août avec le soutien d’une amie proche. Chaque année à la même période, plus d’une centaine de personnes participent à la manifestation. Autant dire que c’est le branle-bas de combat pour monter les tentes, dresser les tables et préparer les petits fours et autres verrines. Tresses, pains, taillés aux greubons, quiches de légumes et autres caracs : le brunch fait maison regorge de mille et une saveurs. « Nous privilégions les produits de notre terroir, explique l’agricultrice. C’est aussi une manière de présenter ce que nous produisons aux consommateurs. » Elle ajoute que « tout le monde est requis » pour la mise en place de cet événement et les trois enfants de la famille, Shannon, Margaux et Benjamin, ainsi que les grands-parents n’y dérogent pas.

L’année dernière, les Bugnon ont décidé de ne pas participer à la manifestation en raison des restrictions liées au coronavirus. Toutefois, si les conditions le permettent, la famille compte bien réitérer le brunch cette année. Car s’il y a une chose à laquelle les Bugnon ne veulent pas renoncer, c’est la convivialité.

Valérie Beauverd

Portrait de l'exploitation

ExploitantsVirginie et Steve Bugnon
Localité

Domaine de Bon-Boccard, Saint-Prex

Surface64 ha dont 5,8 en vigne
Branches

vignes, céréales, pommes de terre, colza, maïs semence et betteraves sucrières.

Vous trouverez de plus amples informations sur bon-boccard.ch 

Plus de 300 exploitants agricoles ont participé gratuitement à l’action « La Suisse fleurit », afin de « montrer une facette positive » de l’agriculture, comme l’indique l’USP. Selon les organisateurs, les bandes fleuries constituent un habitat précieux pour toutes sortes d’insectes tels que les abeilles mellifères, les papillons et autres coléoptères.